21 janvier 2019

Le 15 janvier 2019, Drupal fêtait ses 18 ans. Et si le CMS créé par Dries Buytaert a parcouru un long chemin pour venir se hisser dans le top 3 des systèmes de gestion de contenu open-source les plus utilisés du marché, à l’origine rien ne présageait un tel succès. Début 2019, Drupal est en effet utilisé par 1,5 million de sites web selon les statistiques fournies par Drupal.org.
18 ans, c’est l’occasion de revenir sur la « success story » d’un projet d’étudiants voulant initialement, simplement avoir une interface pour échanger des messages.

Dorp, une plateforme d’échange interne

Initialement, le projet visait à pallier les faiblesses des connexions Internet de l’époque de l’université d’Anvers. Las de l’intermittence de la connexion, deux étudiants, Dries Buytaert et Hans Snijder ont eu l’idée de communiquer par réseau local. Ils ont alors installé une connexion pontée entre leurs dortoirs respectifs, partageant ainsi leur connexion avec d’autres étudiants. Une première solution qui ne les satisfaisait pas totalement. Il manquait un « endroit » pour partager et se parler.
Dries s’est alors lancé dans la création d’une plateforme permettant de poster des messages et partager des notes. Ni un forum, ni un réseau social, le site fermé permettait tout de même de communiquer facilement.
Une fois leur diplôme en poche, les étudiants décidèrent de garder cette interface pour rester en contact malgré la distance. Le site local se retrouva alors disponible en ligne à l’adresse drop.org.
Initialement, le nom de domaine devait être « dorp », ou village en Néerlandais. Un nom cohérent avec le concept du site. Mais le système de vérification de disponibilité de nom de domaine en a décidé autrement. C’est à l’adresse Drop.org (goutte en anglais) que le site fut disponible.

Drupal 1.0 – Genèse de la communauté Drupal

Une fois le site disponible sous le nom de drop.org, l’audience a évolué, les membres ont commencé à échanger sur les nouvelles technologies et process web : modération, syndication, classification ou encore authentification distribuée…. Dries s’est alors inspiré des échanges avec les membres de drop.org pour faire évoluer le système du site.

logo-drop.png

En janvier 2001, Dries décide de publier les sources de « Drop ». Le but étant de diffuser la plateforme, d’étendre la communauté autour d’un projet commun sur lequel il est possible d’intervenir directement. L’appropriation du code par la communauté est une stratégie gagnante lorsque l’on voit aujourd’hui le nombre de sites utilisant la solution.
C’est aussi à cette époque que le CMS est nommé Drupal. Prononcé « droo-puhl », le nom s’inspire de la prononciation anglaise du mot néerlandais « druppel », signifiant « drop ».

historique-drupal.png

Une longue succession d’évolutions et d’innovations

Drupal 2

Drupal 2 est rapidement disponible, et sort 2 mois après la première version, en mars 2001. Dans cette mouture, 22 modules sont disponibles et celle-ci est déjà capable de gérer les contenus multilingues.

Drupal 3

site-web-drupal-3.jpeg

Drupal 3 sort quelques mois après la seconde version, en septembre 2001. La distribution embarque le concept de nœuds, qui fait la force de Drupal, mais qui peut également déconcerter les débutants. Les différents types de contenu (Article, Page, Livre) étaient gérés en tant que nœud par le module dédié.

Drupal 4

En juin 2002, la version 4 de Drupal est disponible. C’est le début d’une longue phase d’évolutions et d’innovations. Entre 2002 et 2007 (la fin du support de la version 4), le CMS devient populaire et plus accessible, grâce à de nouveaux modules et nouvelles fonctionnalités :

  • Un module de profil
  • Un modèle de thème
  • Des menus configurables
  • Des améliorations de la traduction
  • La prise en charge d’un éditeur de contenu visuel (WYSIWYG)

En 2003, l’utilisation du CMS par le candidat à l’élection présidentielle Américaine Howard Dean a contribué à la popularisation de Drupal. L’activité des utilisateurs du site Durpal.org a alors bondi de 300%. Les fonctionnalités de la version 4 s’étendent et le module « e-commerce » sort en février 2004. Dans sa version 4.6, sortie en 2005, le CMS intègre la gestion multisite et le support de PHP5.

Drupal 5

site-web-drupal-5.jpeg

Précurseur, Dries intègre nativement la bibliothèque JQuery dans Drupal. Dans une volonté de rendre Drupal toujours plus accessible, il est désormais possible d’installer le CMS à partir d’une interface web. Plus besoin d’intervenir directement en base de données. Il est possible de créer et gérer des types de contenu personnalisés. Les temps de chargement des sites sous Drupal sont améliorés avec la migration des feuilles de style dans un dossier pouvant être compressé.

Drupal 6

Toujours plus accessible, Drupal permet de glisser-déposer des éléments, le système de gestion des langues a été amélioré. Le processus d’installation a été revu avec plus de feedback sur le déroulement. La sécurité est mise en avant avec un module de vérification automatique des mises à jour de sécurité.

Drupal 7

site-web-drupal-7.jpeg

Trois ans après la version 6.0, Drupal 7.0 sort avec un nouveau fonctionnement, plus « modulaire ». Les modules peuvent interagir avec n’importe quel nœud, de sorte que les nœuds ne dépendent plus d’un module spécifique.

La version 7 connaît un succès dans les administrations : La Maison Blanche, l’administration Française (CAF, Ameli, site de l’Elysée, impots.gouv.fr…) se tournent de plus en plus vers la solution Drupal.

 

Drupal 8

site-web-drupal-8.jpeg

Sortie en 2015, la version 8 du système de gestion de contenu est basée sur le Framework Symfony2 et le moteur de template « Twig ». En se basant sur le framework php Symfony, Drupal pose un « cadre ». De plus le framework est à l’image du CMS avec un fonctionnement modulaire. L’inconvénient, c’est qu’il y a un gap technologique, ce qui résulte sur une phase d’apprentissage nécessaire, plus ou moins longue pour les développeurs, mais aussi pour les intégrateurs devant apprivoiser Twig.

Drupal 9

Prévue pour 2020, la version 9 ne devrait pas être une rupture technologique comme cela a été le cas pour les versions 7 et 8. Selon Dries Buytaert la migration de la version 8 vers la version 9 devrait être aussi facile qu’une migration d’une version mineure de Drupal 8 à une autre.