24 juin 2019

La taxonomie est un concept qui n’est pas exclusif à Drupal, on la retrouve notamment dans le CMS Wordpress, avec quelques différences tout de même. Elle permet d’organiser les contenus à l’aide de vocabulaires et de termes. Les taxonomies sont indispensables pour proposer une structure logique, surtout pour les sites comportant un nombre important de contenus.

Sommaire de l'article :

Le concept de Taxonomie

Une taxonomie est définie ainsi : c’est la classification d'éléments formant des listes qui concernent un domaine. Initialement ce terme était destiné aux domaines de la science. Par extension il est désormais utilisé pour définir la classification dans certains systèmes de gestion de contenu, dont Drupal. Pour une distribution Drupal, une taxonomie est composée d’un « vocabulaire » comprenant un ou plusieurs termes.

Voici un exemple d’une taxonomie composée du vocabulaire « CMS » et de termes enfants :

 

Terme : Drupal

  • Terme enfant : e-commerce
    • Terme Enfant : Drupal Commerce
    • Terme Enfant : Ubercart
  • Terme Headless
    • Terme Enfant : Contenta
    • Terme Enfant : Reservoir

Terme : Wordpress

Terme : Prestashop

taxonomie-drupal.png

Principes des taxonomies Drupal

  • Un site internet peut avoir un nombre illimité de vocabulaires.
  • Chaque vocabulaire peut contenir un nombre illimité de termes.
  • Chaque vocabulaire et terme sont associés à des numéros d’identification uniques (id).
  • Les termes des vocabulaires peuvent être classés de manière hiérarchique.Ainsi un terme peut avoir plusieurs termes enfants.
  • Les termes enfants peuvent appartenir à plusieurs termes parents.
  • Les termes parents peuvent appartenir à d’autres termes parents.

« Taxonomy », un module indispensable

Le concept de taxonomie est géré par le module « Taxonomy », intégré au core depuis la sortie de Drupal 8 et disponible dans la distribution Drupal 7, comme module non actif. Il permet de relier et classifier du contenu à l’aide de « vocabulaires » et de « termes » avec une grande flexibilité. Les taxonomies peuvent alors prendre le rôle de rubriques ou d’arborescence - que l’on peut retrouver dans d’autres CMS comme Joomla par exemple.

Le module « Taxonomy » est exploitable par d’autres modules comme « views » permettant d’afficher du contenu sous forme de liste. Il est aussi possible de retrouver un fonctionnement proche d’autres CMS en affichant des « tags » sur des articles de blog par exemple.

administration-liste-taxonomies-drupal.png

Bonus : Les taxonomies et le référencement naturel

Par défaut, Drupal génère des URL « taxanomie » de type : exemple.com/taxonomy/term/9. Certaines taxonomies ne sont pas destinées à être présentées comme des pages à part entière, mais complèteront une page de liste.

Dans l’exemple des CMS, la page en question peut lister les CMS avec des liens vers des pages détails (contenu). Les taxonomies vont contenir par exemple une image, et un titre, qui permettront d’avoir un affichage dans la page liste. Mais ces informations seront aussi accessibles depuis une URL. Afin d’indiquer aux moteurs de recherche de ne pas indexer ses pages « pauvres » en contenu, il faut veiller à intégrer la directive « noindex ».

liste-taxonomies-contenu.png

Les autres articles traitant des concepts fondamentaux de Drupal :